Electric Guest en France

Mondo, d’Electric Guest, si je n’étais pas soigneuse on aurait pu dire que je l’ai rayé le disque tellement je l’ai écouté. Aujourd’hui je tourne à la platine vinyle donc je l’entends moins sauf si je prévois un long trajet en voiture, là j’aime bien l’emporter.

Je suis ici à vous parler d’un ensemble de titres qui datent, ils ont quatre ans. Aujourd’hui le groupe est de retour avec un nouvel opus, qui me convainc moins pour être honnête (et que je n’ai pas assez entendu pour l’apprécier à sa juste valeur). Bon, je dois avouer que j’aime enfiler des solaires en allant au marché sous le titre « Dear to Me » il a quelque chose de nostalgique, pétillant alors je me pavane en l’écoutant. Ils ont entamé hier leur tournée française par Caen et j’y étais.

Je tenais sans trop avoir d’attentes à les voir. Parce qu’ils m’ont accompagné dans ma routine de nombreux matins, qu’ils ont contribué à me mettre bien souvent de bonne humeur, et qu’avoir le titre Amber dans la tête c’est fréquent pour moi. Je ne mettais pas forcément deux hommes derrière cette musique ! C’est en visionnant des lives sur Youtube que j’ai pris conscience d’Asa Taccone (lead vocal), il porte tout il est positif plein d’énergie et de grâce. Sa voix est dingue c’est ça qui m’attache !

 

Alors c’est comment en concert ? C’est un mélange de Mondo et de Plural. Un coup j’étais familière au titre, le suivant moins. Le public semble accueillir le groupe avec chaleur, s’enthousiaste bien entendu sur This Head I Hold. Les popotins s’animent tout le monde passe un moment détendu. Pas trop de lumière, le Cargö aurait presque des allures de club jazzy. Le fausset du chanteur est impeccable fidèle aux enregistrements, c’est encore plus prenant. Demain ils joueront à Marseille, puis Paris, Bordeaux, Lyon ça monte ça descend. Leur tournée se termine par un passage au festival du Printemps de Bourges. J’espère qu’ils seront programmés sur le début de soirée, qu’il ferra super beau parce que j’aurais adoré les voir en extérieur en sirotant un jus !

Categories Chronique

Native du Mans, je suis une bretonne d'adoption. Il faut prendre en compte les deux. Je suis la fille spirituelle de Philippe Manoeuvre, j'aime le blues rock , les dessins d'enfant et marcher sans destination.

0 comments on “Electric Guest en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *